Une fille aux formes rondouillardes danse la Bachata que certains professionnels. Une autre preuve que le poids ne joue pas un grand rôle

LEBENSGESCHICHTEN

La sagesse conventionnelle veut que tous les danseurs soient minces. L’héroïne de notre article s’écarte légèrement de ces stéréotypes. Selon elle, si vous avez du talent, les kilos en trop ne sont pas un obstacle.

Après tout, le plus important, c’est le talent, et la danseuse en a à revendre. Sa persévérance et sa volonté de travailler sur elle-même méritent le respect. C’est la raison pour laquelle elle a obtenu des résultats étonnants.

La jeune fille travaille principalement dans le domaine de la bachata. C’est dans cette danse qu’elle révèle toute sa grâce et sa plasticité, qui s’allient parfaitement au tempérament sulfureux de la jeune fille, qui est inhérent à Tatiana !

Dansant avec son partenaire Carlos Amescua, elle attire l’attention du public sur elle et laisse son partenaire dans l’ombre. Tatiana est brillante, agile et capricieuse. La Bachata, danse de la République dominicaine, est sa spécialité. Cette danse passionnée est très difficile à exécuter.

Le schéma de la danse n’est pas difficile : il faut faire 4 pas de côté, mais en insistant sur le dernier. L’élément clé est la connexion, la coordination des mouvements avec un partenaire.

Admin
Rate author