Les jardins d’enfants et les crèches. Comment étaient-ils il y a 100 ans ?

ИНТЕРЕСНО

Le concept de congé de maternité pour s’occuper d’un nouveau-né est apparu pour la première fois au début de 1917.

Ce congé n’a duré que 112 jours civils et après, la mère est retournée travailler et l’enfant a attendu la crèche et le jardin d’enfants.

Bien sûr, les crèches d’aujourd’hui sont très différentes de celles d’il y a 100 ans. Nous vous invitons à regarder comment c’était autrefois.

De 1917 à 1956, le congé de maternité durait 112 jours civils, puis s’y ajoutait un congé sans solde d’une durée maximale de 3 mois.

Après 12 ans, le congé de maternité a été porté à un an, et en 1982, il a été prolongé jusqu’à ce que l’enfant ait un an et demi. Depuis 1989, les mères peuvent bénéficier d’un congé de maternité jusqu’à l’âge de 3 ans.

Et après 3 ans, les mères ne voulaient pas confier leurs enfants aux jardins d’enfants.

Mais le fait le plus intéressant est que les parents donnaient leurs bébés de 2 à 3 mois sans crainte, et que les petits enfants grandissaient sous la garde de nounous et d’éducateurs.

À l’époque, les crèches disposaient de parcs pour enfants, de trotteurs, de hochets et de couches, et dormaient à l’extérieur.

Jusqu’à l’école, les enfants fréquentaient le jardin d’enfants et la crèche, et grandissaient forts et en bonne santé. Ils mangeaient à intervalles réguliers, ne recevaient que des aliments sains.

Dès leur plus jeune âge, les enfants ont grandi et se sont développés dans une communauté conviviale.

Pensez-vous que les crèches et les jardins d’enfants étaient autrefois meilleurs qu’aujourd’hui ?

 

Admin
Оцените автора